Archives par mot-clé Lévi E.

Le diaphane

« Il n’y a pas de monde invisible, il y a seulement plusieurs degrés de perfection des organes. Le corps est la représentation grossière et comme l’écorce passagère de l’âme. L’âme peut percevoir par elle-même, et sans l’entremise des organes corporels, au moyen de sa sensibilité et de son diaphane, les choses, soit spirituelles, soit […]

Moïse et Descartes

« Lorsqu’un philosophe a pris pour base d’une nouvelle révélation de la sagesse humaine ce raisonnement : “Je pense, donc j’existe”, il a changé en quelque sorte à son insu, suivant la révélation chrétienne, la notion antique de l’Etre suprême. Moïse fait dire à l’Etre des êtres : “Je suis celui qui suis”. Descartes fait […]

L’agent universel de la magie

« Il existe dans la nature une force au moyen de laquelle un seul homme, qui pourrait s’en emparer et saurait la diriger, bouleverserait et changerait la face du monde. Cette force était connue des Anciens : elle consiste dans un agent universel dont la loi suprême est l’équilibre et dont la direction tient immédiatement […]

Comment acquérir du pouvoir sur les autres

« Les forces de la nature sont à la disposition de celui qui sait leur résister. Etes-vous assez maître de vous-même pour n’être jamais ivre, vous disposez de la terrible et fatale puissance de l’ivresse. Si vous voulez enivrer les autres, donnez-leur envie de boire, mais ne buvez pas. Celui-là dispose de l’amour des autres […]

La conception de l’Etre suprême

« Nous croyons qu’en religion tous les hommes intelligents acceptent les mêmes vérités et ne se disputent que pour les erreurs. Nous croyons que tous les dieux sont des fantômes et que les idoles ne sont rien ; que les cultes établis doivent faire place à d’autres et que le sage peut prier dans une […]